Les 12èmes Rencontres Européennes de la Paix de Musique en Côte de Nacre
auront lieu du 14 au 28 juillet 2019.

Ce festival veut être, par ses académies à Douvres-la-Délivrande, ses rendez-vous à Courseulles-sur-Mer depuis sa création en 2008 et ses concerts dans dix villes du Calvados, une occasion de rencontres et d’échanges entre musiciens de tous horizons, choristes et instrumentistes, amateurs et professionnels, français et étrangers, ainsi qu’une contribution stimulante au rayonnement culturel, touristique et économique de son territoire.

Prenez notes...


30/07/2018 Que de moments forts !
 

Une fois encore les moments forts ont été nombreux en juillet lors du 11ème Musique en Côte de Nacre, qui a de nouveau rassemblé quelque 160 choristes et instrumentistes de 11 nationalités pour sept académies et quatorze concerts dans dix villes de la Côte de Nacre. Qu'il s'agisse de la soirée d'ouverture avec l'étonnant jeune violoncelliste colombien Santiago Canon Valencia à la Chapelle Lalique à Douvres la Délivrande, puis à Crépon, des concerts ébouriffants qui réunirent le prodigieux violoniste japonais Tatsuki Narita, l'Orchestre estonien Glasperlenspiel Sinfonietta (notre invité d'honneur cette année) et le chef russe Georgy Gromov dans le concerto de Tchaïkovski, à Courseulles, puis Les Quatre Saisons de Vivaldi à Arromanches et Luc sur mer, de la soirée festive et gourmande du Duo de guitares Palissandre à Ponts-sur-Seulles, du concert envoûtant du Chœur russe Lik à Saint-Aubin, des concerts du Quintette Magnifica à Tilly-sur-Seulles et du Quatuor Ludwig à Creully, ou du trépidant récital de la pianiste Maria Masycheva à Bernières, des publics enthousiastes furent plus que jamais au rendez-vous de ces moments de grâce. Inoubliables furent enfin les deux derniers concerts, à Douvres et à Courseulles, de l'œuvre travaillée pendant le festival : La Création de Haydn, avec les solistes et les chœurs du festival, le Glasperlenspiel Sinfonietta, superbement dirigés par Carlos Dourthé. Que tous les interprètes magnifiques dont nous avons eu la chance d'être entourés, mais aussi nos stagiaires et nos fidèles partenaires, soient ici chaleureusement remerciés.


28/07/2018 Leur satisfaction est notre richesse !
 

Ils ont assisté à des concerts…
- "Un grand bravo pour ce festival qui nous a fait vibrer, particulièrement au concert de La Création de Haydn. Nous espérons avec mes amis retrouver ce plaisir l'an prochain, c'était grandiose !

- "Je ne suis pas sans ignorer le travail que cela représente et j'adresse tous mes encouragements aux organisateurs. UN GRAND BRAVO pour le travail accompli."

- "Nous venions de Hollande et les  quatre concerts que nous avons visités cette année étaient formidables, impressionnants ! "

- "Tous les concerts auxquels nous avons assisté ont été des moments forts que nous avons tellement appréciés. Les musiciens, manifestement, baignaient dans la bonne humeur et les responsables d'académies étaient remarquables. Tout cela ne peut être que le résultat d'une grande expérience soutenue par une excellent organisation."

- "Nous venions pour la première fois en Normandie et ce ne sera pas la dernière, car pouvoir assister à des concerts de cette qualité est une chance dont nous avons pleinement profité".

 

…Et notamment au concert de La Création de Haydn le 26 juillet à Douvres la Délivrande


"En revivant de mémoire le très beau concert d’hier, nous étions sous le charme de la beauté de cette œuvre (inconnue de nous) et de l’interprétation vraiment remarquable. Ce festival Musique en Côte de Nacre est vraiment de grande qualité."

 

Ils ont participé à l'académie de chœur


- "Le bilan de ce stage est parfaitement positif ! Et ceci pour plusieurs raisons qui tiennent toutes à la présence de ces deux chefs magnifiques qui entraineraient les foules derrière eux :

       - la justesse des mises en voix et l’apprentissage de tout ce qu’il faut savoir pour chanter ;

       - l’excellente humeur pour tout cela y compris celle du chef d’orchestre, sans oublier la rigueur ;

       - le partage commun de la musique avec exigence mais tellement positif !! On ne demande qu’à répondre à leurs attentes tellement elles sont sincères et profondes !Merci de tout le travail accompli et dont nous avons bénéficié" (Marie, Paris).


- "Un grand merci pour cette belle aventure de Musique en Côte de Nacre à laquelle j'ai pris part cet été !" Bernadette (Paris)

 

- "Un immense merci, tout d’abord, pour m’avoir permis de participer à une œuvre monumentale avec des musiciens de talent et sous la direction d’un grand chef. Pendant quelques instants, j’ai approché ce cercle restreint des musiciens et choristes des grandes formations. J’ai réalisé un rêve que je croyais impossible. La ferveur de l’auditoire et ses remerciements ont été une merveilleuse récompense.

 

Guidés par votre direction très exigeante (la rigueur  est nécessaire en ce domaine) mais si bienveillante, nous avons surpassé nos pauvres limites d’amateur. Le charisme de Carlos Dourthé nous a tirés vers le haut. Et chacun de nous, sans se le dire, avait  à cœur de satisfaire sa demande. (Claude, Balleroy)

 

- "Cette académie a été magnifiquement « portée » par deux professionnels parfaitement compétents en la personne de Carlos d’une part et de Dmitry d’autre part, et, qui plus est, en total accord l’un avec l’autre ; sans oublier le chœur Lik dont la disponibilité a été remarquable. Merci à eux. J’en reviens avec l’impression de chanter plus « facile » (et je ne suis pas le seul). (Michel, Nancy)

 

Une jeune stagiaire de l'académie de piano

"Notre petite-fille a trouvé ses professeurs géniaux et ne rêve qu'à une chose : revenir à Musique en Côte de Nacre l'été prochain." (Alice, Londres).


27/07/2018 La Création de Haydn : un sommet
 

Des interprètes au public, tous l'ont dit, écrit et clamé avec enthousiasme : les deux concerts de La Création de Haydn ont été  des moments forts, exaltants, inoubliables. Pour les uns comme pour les autres, cette œuvre magnifique, montée en douze jours par des choristes et des musiciens dont la plupart ne se connaissaient pas, aura été une expérience marquante. Une expérience musicale, artistique, génératrice de progrès, mais aussi humaine. La préparation les a réunis de longues heures, ces choristes venus d'un peu partout, avec le Chœur russe Lik, jusqu'à ne faire plus qu'un seul chœur, puissant, précis, raffiné, sous la direction convaincante de Dmitry Kovalenko, puis, avec l'orchestre estonien Glasperlenspiel Sinfonietta et nos trois solistes talentueux, sous la maitrise inspirée de Carlos Dourthé. L'entente parfaite entre ces deux talents aux charismes si forts a été un atout décisif pour entraîner vers le sommet les interprètes et l'œuvre de notre académie de chœur 2018.


24/07/2018 Maria Masycheva : bien plus qu'une grande pianiste !
 

Lorsque Maria Masycheva entre en scène, c'est un charme fulgurant qui s'installe. D'abord parce cette très belle jeune femme brune surgit avec une fougue conquérante, comme elle le fit à Bernières. Mais surtout parce que, dès les premières notes, la conviction que nous allons passer deux heures avec une grande artiste s'impose. Après Beethoven, son Concerto Italien de Bach fut un roc, d'un style parfait et les Kreisleriana de Schumann un moment de grâce. Il y a beaucoup d'excellents pianistes. Il y en a qui sont aussi des musiciens, des artistes. Maria est de ce bois-là.


23/07/2018 Quatuor Ludwig : incontestable !
 

Haydn, Beethoven et Ravel ne pouvaient avoir de meilleures complices dans la belle église de Creully que les quatre mousquetaires du Quatuor Ludwig. Eclairé par les présentations alertes et captivantes du premier violon Thierry Brodard, chaque quatuor s'imposa comme une évidence. Incontestable. Le public ne s'y est pas trompé, qui a réservé aux Ludwig une véritable ovation. 


22/07/2018 Choeur Lik : le talent et la complicité
 

Inutile de sacrifier aux superlatifs pour qualifier la participation du Chœur Lik à notre 11ème festival. Leur concert le 22 juillet dans l'église de Saint-Aubin a été un moment de grâce, comme l'an dernier. Les 30 choristes de cet ensemble vocal venu de la ville d'Oriol, à quelque 400 km de Moscou, ont offert à un public nombreux et survolté deux heures exceptionnelles. Les voix sont superbes, mais ce qui frappe surtout, c'est la qualité du phrasé, des nuances, sans oublier la ferveur et la joie qu'impulse un chef charismatique, Dmitry  Kovalenko. Pour les choristes du festival, qui ont monté avec eux La Création de Haydn, ce fut un atout décisif que de travailler avec de tels artistes, portés par  une complicité, une simplicité et une humanité tellement motivantes. 


20/07/2018 Tatsuki Narita, un violoniste charismatique
 

La dernière note du célèbre concerto de Tchaïkovski sonnait encore sous la direction du jeune chef russe Georgy Gromov lorsque l'irrépressible enthousiasme du public se déchaina dans l'église de Courseulles le 17 juillet. Et le phénomène se répétait deux jours plus tard à Arromanches et à Luc-sur-mer pour Les Quatre Saisons de Vivaldi, avec les cordes de l'orchestre estonien Glasperlenspiel Sinfonietta. "Je n'ai jamais entendu Vivaldi comme cela"', confiait un spectateur subjugué. Tatsuki Narita est, il est vrai, une personnalité exceptionnelle, virtuose certes, lauréat de deux concours prestigieux (Long Thibaud et Reine Elisabeth de Belgique), mais dont la prodigieuse technique ne résume pas le talent. Un talent et une générosité qui se sont traduits par quatre bis étincelants, dont un Caprice de Paganini à couper le souffle. 


18/07/2018 Duo Palissandre : la fête des sens
 

Superbe découverte que celle de ce duo de guitares dont le talent a admirablement servi un programme passionnant. La complicité des deux interprètes est un spectacle en soi et  leur musicalité un plaisir de chaque instant. La suite autour d'un buffet de la mer, dans la pure tradition de convivialité de Ponts-sur-Seulles, a permis à tous de prolonger une soirée d'été exceptionnelle.


15/07/2018 Santiago Canon Valencia, flamboyant violoncelliste
 

La chapelle Lalique était comble, chez les Sœurs de Notre Dame de Fidélité, à Douvres la Délivrande, comme le lendemain l'église de Crépon, pour découvrir en ouverture du festival l'étonnant violoncelliste colombien Santiago Canon Valencia, lauréat du concours reine Elisabeth de Belgique 2017, accompagné de l'excellente pianiste japonaise Naoko Sonoda. Plongé dans son violoncelle, lunettes fumées et cheveux impeccablement tirés en arrière dans un chignon rigoureux, le Colombien a la maîtrise souveraine, la sonorité flamboyante et le sourire désarmant qui déchainent l'enthousiasme du public.


11/06/2018 La Création de Haydn en juillet : trois solistes de rêve !
 

Ce sera également une chance de réunir en juillet trois solistes d'une grande stature pour interpréter La Création de Haydn, avec le chœur du festival, le Chœur russe Lik et l'Orchestre estonien Glasperlenspiel Sinfonietta, sous la direction de Carlos Dourthé. La soprano Hélène Le Corre, le ténor Sébastien Obrecht ont déjà participé à Musique en Côte de Nacre. Le baryton Régis Mengus sera des nôtres pour la première fois. Nous nous réjouissons de les accueillir pour monter ensemble cet oratorio magnifique, dont les concerts auront lieu le 26 juillet à l'église Saint-Rémi à Douvres la Délivrande et le 27 juillet à l'église de Courseulles.

 


10/06/2018 Carlos Dourthé : une 9ème Symphonie qui promet pour juillet
 

Il faut avoir assisté le 28 mai, dans le grand auditorium de Radio France à Paris, comble pour la circonstance (le 25ème anniversaire de l'Ocup), à la 9ème Symphonie de Beethoven dirigée, par cœur, par Carlos Dourthé, avec l'Orchestre et le Chœur des Universités de Paris (Ocup) dont il est le directeur musical, pour prendre la mesure du talent de ce chef d'orchestre et de la chance que nous aurons de le retrouver en juillet à la tête de l'académie de chœur de Musique en Côte de Nacre pour diriger une autre grande œuvre, La Création de Haydn. Comme il a su hisser au plus haut ces deux phalanges d'étudiants talentueux, il saura monter en deux semaines une des plus belles œuvres de la musique sacrée avec les solistes, les chœurs et l'orchestre du festival.

 


25/05/2018 Le flyer programme de juillet est en ligne…
 

Vous pouvez dès à présent réserver vos places pour nos concerts de juillet. Pendant près de deux semaines, tout au long de la deuxième quinzaine, Musique en Côte de Nacre vous propose, pour la onzième année, un concert chaque soir dans une des dix villes partenaires des Rencontres Européennes de la Paix.

Vous pouvez réserver dès maintenant par téléphone (06 64 66 58 25) ou par mel (musi.nacre@laposte.net). La réservation auprès des offices de tourisme ou de l'Hyper U de Douvres la Délivrande sera ouverte à partir du samedi 16 juin.

Rendez-vous à la rubrique concerts et vous saurez tout !


12/05/2018 L'Estonie, notre invité d'honneur 2018
 

C'est l'orchestre Glasperlenspiel Sinfonietta que nous aurons le plaisir d'accueillir en Normandie en juillet pour notre 11ème Festival. Il représentera l'Estonie, qui sera notre invité d'honneur cette année. Cette excellente formation originaire de Tartu, deuxième ville et capitale intellectuelle d'Estonie, participera à cinq concerts : le 17 juillet à Courseulles-sur-Mer, sous la direction du chef russe Georgy Gromov, avec la 3ème Symphonie de Beethoven et le concerto pour violon de Tchaïkovski sous l'archet du jeune virtuose japonais Tatsuki Narita ; le 19 juillet à Arromanches et le 20 à Luc-sur-Mer, avec Les Quatre Saisons de Vivaldi interprétées aussi par Tatsuki Narita. Nous retrouverons le Glasperlenspiel Sinfonietta aux côtés des solistes et des chœurs du festival dans La Création de Haydn, les 26 et 27 juillet.


12/05/2018 Académies de juillet : plus que quelques places !
 

Si vous souhaitez participer à l'une de nos académies de juillet prochain, ne tardez plus ! Il ne reste que quelques places dans le chœur qui préparera La Création de Haydn avec le chef russe Dmitry Kovalenko et le chantera en concerts sous la baguette de Carlos Dourthé avec nos solistes et l'orchestre Glasperlenspiel Sinfonietta, venu d'Estonie.

Quant aux master-classes de piano, avec Maria Masycheva et Georgy Gromov, de violon (Manuel Doutrelant), alto (Padrig Fauré) et violoncelle (Anne Copéry) du Quatuor Ludwig, de guitare avec le Duo Palissandre et d'Ensemble de cuivres avec Michel Barré et Pascal Gonzales, n'attendez pas la dernière minute. Les effectifs sont limités et se réduisent…

Vous pouvez télécharger le dépliant d'inscription en français ou en anglais (onglet S'inscrire).


15/01/2018 Bonne année 2018...avec nous en juillet !
 

C’est avec nos meilleurs vœux pour vous et vos familles que nous vous adressons, Chers Amis de Musique en Côte de Nacre, le programme de nos académies de juillet prochain. Choriste, vous pourrez travailler, avec Carlos Dourthé, Dmitry Kovalenko (Choeur russe Lik) et Alan Ball, puis chanter en concerts une des pépites de la musique sacrée, La Création de Haydn. Instrumentistes, vous retrouverez les académies de cordes (violon, alto, violoncelle et musique de chambre) avec le Quatuor Ludwig, de piano avec Maria Masycheva et Georgy Gromov, de guitare avec le Duo Palissandre, d’Ensemble de cuivres avec Michel Barré et Pascal Gonzales du Quintette Magnifica. Quatorze concerts marqueront cette 11ème édition, avec, parmi nos invités, l'étonnant jeune violoncelliste colombien Santiago Canon Valencia, le violoniste japonais Tatsuki Narita, un orchestre symphonique venu de Lituanie et le Chœur Lik d'Oriel.

 

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire à l’académie de votre choix en imprimant ou en téléchargeant notre dépliant (onglet S'inscrire).


 

 

TROIS FESTIVALS EN UN

Un Festival qui rassemble. Chaque année, pendant la deuxième quinzaine de juillet, les Rencontres Européennes de la Paix réunissent plus de 160 musiciens d'une douzaine de nationalités venus participer à sept académies : chœur, violon, alto, violoncelle, piano, guitare, ensemble de cuivres. Sans oublier les plus jeunes, avec un atelier d’éveil musical et une académie Jeunes Cordes pour les virtuoses en herbe.
Chaque soir, une des dix villes-partenaires accueille l'un des douze concerts de la saison, au fil d'une programmation très éclectique. 


Un Festival qui découvre. Aller à la rencontre de jeunes musiciens prometteurs, dans les concours, les concerts, les master-classes, est un des tropismes majeurs de Musique en Côte de Nacre. Chaque été le confirme avec la découverte d'orchestres, de chœurs, de solistes, parmi lesquels le pays invité d'honneur et l'ensemble qui le représente occupent une place de choix, tels, pour ne citer que les plus récents, l'Orchestre russe de Lipetsk en 2017, l'orchestre estonien en 2018, le Chœur Lik, avec aussi l'étonnant violoniste japonais Tatsuki Narita, en attendant l'été prochain le violoniste lauréat du Concours Long Thibaud, dont nous sommes partenaire depuis tant d'années.

 

Un Festival qui a du sens. L’Europe, une meilleure connaissance mutuelle entre les peuples qui la composent grâce à ces deux semaines  de travail musical collectif intense, telle est la démarche des Rencontres Européennes qui, si proches des plages du Débarquement, veulent porter des valeurs de paix, de liberté et d’harmonie, bien au-delà d’un simple festival de musique de plus.