Les 11èmes Rencontres Européennes de la Paix auront lieu du 14 au 28 juillet 2018

Ce festival veut être, par ses académies à Douvres-la-Délivrande, ses rendez-vous à Courseulles-sur-Mer depuis sa création en 2008 et ses concerts dans dix villes du Calvados, une occasion de rencontres et d’échanges entre musiciens de tous horizons, choristes et instrumentistes, amateurs et professionnels, français et étrangers, ainsi qu’une contribution stimulante au rayonnement culturel, touristique et économique de son territoire.

Prenez notes...


14/11/2017 Retrouvez "notre" Verdi de juillet sur YouTube
 

Il est assez émouvant de retrouver sur YouTube le Requiem de Verdi monté en juillet dernier pour le 10ème anniversaire de Musique en Côte de Nacre. C'est le concert du 26 juillet à la cathédrale de Bayeux, vidéofilmé par le Choeur russe Lik, qui nous permet de revivre ce grand moment de notre festival 2017. Certes, la qualité sonore est moyenne, mais on replonge bien dans l'atmosphère intense de ces 90 minutes d'une musique exceptionnelle dans un lieu exceptionnel archicomble. Alors, offrons nous le plaisir de revoir et de réentendre nos solistes, Fabienne Conrad, Carole Marais, Patrick Garayt et Frédéric Caton, les chœurs du festival, l'Orchestre de Lipsteck, mais aussi d'admirer de nouveau le travail réalisé par Carlos Dourthé, avec Olga Serebriiskaya, Carole Marais et Alan Ball, en moins de deux semaines.

 

Pour retrouver notre concert sur YouTube, suivez les liens ci-dessous, ou, plus simplement, allez chercher Verdi Musique en Côte de Nacre.

 

 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=576&v=6WAiSoyqv3o
https://www.youtube.com/watch?v=6WAiSoyqv3o&feature=shar


31/07/2017 Requiem de Verdi : une double apothéose
 

Il fallait voir la cathédrale de Bayeux remplie le 26 juillet d'un public captivé et, le lendemain, l'église de Luc-sur-Mer archi-comble pour saisir ce qu'a pu être le succès du Requiem de Verdi monté par Musique en Côte de Nacre pour notre 10ème anniversaire. En moins de deux semaines, les choristes du festival et le Chœur russe Lik, préparés par Olga Serebriiskaya, Carole Marais et Alan Ball, avec l'Orchestre Symphonique de Lipetsk, ont mis au point cette œuvre immense, cet "opéra en habit ecclésiastique", sous la direction de Carlos Dourthé, avec un quatuor de solistes de rêve (Fabienne Conrad, Carole Marais, Patrick Garayt et Frédéric Caton). Un triomphe pour boucler la boucle d'un 10ème festival qui fait déjà date.


24/07/2017 Choeur Lik : deux concerts inoubliables
 

Inutile de sombrer dans les superlatifs pour qualifier les concerts du Chœur Lik le 18 juillet dans l'église de Lantheuil et le 22 à Courseulles. Ce furent tout simplement des moments de grâce. Les 30 choristes de cet ensemble vocal venu de la ville d'Oriol, à quelque 400 km de Moscou, ont offert à un public nombreux et survolté deux heures exceptionnelles. Les voix sont superbes, mais ce qui frappe surtout, c'est la qualité du phrasé, des nuances, avec des pianissimi  époustouflants, sans oublier la ferveur et la joie qu'impulse un chef charismatique, Dmitry  Kovalenko.


20/07/2017 Un grand orchestre russe pour un jeune chef prometteur
 

Ils ont fait plus de 3000 km en car pour venir participer au 10ème Musique en Côte de Nacre ! 

Une énergie et une générosité que L'Orchestre Symphonique de Lipetsk n'a pas ménagées en donnant pas moins de six concerts : deux sous la direction brillante et inspirée du jeune chef Georgy Gromov, avec la pianiste Maria Masycheva en soliste (concerto de Grieg) ; deux dirigés par leur chef Konstantin Barkov, avec en soliste le guitariste Gabriel Bianco, sans oublier les deux concerts du Requiem de Verdi, que dirigera Carlos Dourthé.

 


16/07/2017 Tatsuki Narita : une ouverture étincelante
 

La chapelle Lalique était comble, chez les Sœurs de Notre-Dame de Fidélité à Douvres la Délivrande, pour le récital du violoniste Tatsuki Narita et de la pianiste Mami Hagiwara le 15 juillet. Le souvenir du prodigieux concert de juillet 2011, quelques mois après le prix Long Thibaud de Tatsuki et avant son prix Reine Elisabeth, était encore dans les mémoires. Les deux jeunes virtuoses japonais, bientôt époux à la ville, nous ont offert bien mieux qu'un concert de nouveau mémorable : l'ouverture étincelante qu'il fallait à notre 10ème festival.


11/07/2017 10ème anniversaire : coup d'envoi le 14 juillet
 

Ils sont tous dans les starting-blocks les participants au 10ème Musique en Côte de Nacre. Les choristes qui vont préparer le Requiem de Verdi avec Olga, Carole et Alan, pour le chanter à Bayeux et à Luc-sur-Mer sous la direction de Carlos Dourthé ; les pianistes qui vont travailler avec Maria Masycheva et Georgy Gromov ; les autres "académiciens", violonistes, violoncellistes, guitaristes et cuivres, qui les rejoindront bien vite. Et, bien sûr, nos amis Russes, qui ne vont pas tarder à monter dans leurs bus, l'Orchestre de Lipetsk pour arriver le 14 juillet, le Choeur lik pour nous rejoindre le lendemain, après plus de 3000 km de route.

A nous de mesurer la chance que nous avons de réunir tant de talents pour une nouvelle quinzaine de pur bonheur, à partager avec vous tous qui viendrez à l'un de nos 14 concerts.


01/06/2017 Requiem de Verdi : super solistes pour oratorio lyrique…
 

C’est la soprano Fabienne Conrad que nous serons heureux d'accueillir en juillet pour chanter le Requiem de Verdi, avec Carole Marais, Patrick Garayt et la basse Frédéric Caton, sous la direction de Carlos Dourthé, avec le Chœur du Festival, le Chœur russe Lik et l'Orchestre Symphonique de Lipetsk. Au fil d'une carrière lyrique déjà très riche, Fabienne Conrad, qui s'est illustrée notamment dans le rôle de Violetta de La Traviata et dans de nombreux rôles titres (Mireille de Gounod, Madame Butterfly, Manon de Massenet, Eliza dans My Fair Lady, etc.), vient tout juste, fin mai, d'incarner la Princesse Marie de Gonzague dans la première recréation scénique mondiale du Cinq-Mars de Gounod à l'Opéra de Leipzig.

 

Requiem de Verdi, le 26 juillet à 21h, Cathédrale de Bayeux. Réservation : magasin Carrefour et le 27 juillet à l'Eglise de Luc-sur-Mer. Réservation : Office de tourisme de Luc et Hyper U de Douvres la Délivrande.


20/05/2017 Le flyer programme de notre 10ème anniversaire est en ligne…
 

Vous pouvez dès à présent réserver vos places pour nos concerts de juillet. Pendant près de deux semaines, tout au long de la deuxième quinzaine, Musique en Côte de Nacre vous propose, pour la dixième année, un concert chaque soir dans une des dix villes partenaires des Rencontres Européennes de la Paix. Parmi celles-ci, deux nouvelles venues, Lingèvres et Tilly-sur-Seulles, que nous sommes heureux d'accueillir.
Rendez-vous à la rubrique concerts et vous saurez tout !


05/04/2017 Our leaflet in English…
 

For our English speaking friends, we have posted on our website our leaflet in English. You will find it at S'inscrire. You can of course ask for information in English and we will reply in… English. Caring, isn'it ? That is the way we are.


24/03/2017 Académies de juillet : les inscriptions galopent !
 

Si vous souhaitez participer à l'une de nos académies de juillet prochain, ne tardez pas ! 

Il reste encore quelques places dans le chœur qui préparera le Requiem de Verdi avec le chef russe Olga Serebriiskaya et le chantera en concerts sous la baguette de Carlos Dourthé avec nos solistes et l'Orchestre Symphonique de Lipetsk.

Quant aux master-classes de piano, avec Maria Masycheva et Georgy Gromov, de violon (Manuel Doutrelant), alto (Padrig Fauré) et violoncelle (Anne Copéry) du Quatuor Ludwig, de guitare avec Gabriel Bianco et d'Ensemble de cuivres avec Michel Barré et Pascal Gonzales, n'attendez pas la dernière minute. Les effectifs sont limités et se réduisent…

Vous pouvez télécharger le dépliant d'inscription (onglet S'inscrire).


15/03/2017 Maria Luisa d'Eboli : elle peindra pour Verdi
 

Elle est belle. Elle a un talent fou. Au moins deux bonnes raisons d'inviter le peintre italien Maria Luisa d'Eboli à une aventure inédite, en tout cas pour Musique en Côte de Nacre : peindre en direct, pendant les deux concerts du Requiem de Verdi. Le 26 juillet à la cathédrale de Bayeux et le 27 à l'église de Luc-sur-Mer, Maria Luisa aura, chaque soir, environ 100 minutes pour créer une œuvre, une toile, que le public verra naître sous ses yeux.
Grande gagnante par deux fois du Festival de l'art de Spoleto, Maria Luisa vit et travaille entre Rome et Paris. Très influencée par la musique, l'opéra et la danse qui la passionnent, sa peinture est forte, vigoureuse, expressive. La rencontre avec Verdi promet d'être captivante.

 

Maria Luisa d'Eboli : elle peindra pour Verdi


07/01/2017 Bonne année 2017...avec nous en juillet !
 

C’est avec nos meilleurs vœux pour vous et vos familles que nous vous adressons, Chers Amis de Musique en Côte de Nacre, le programme de nos académies de juillet prochain. Choriste, vous pourrez travailler, avec Carlos Dourthé, Olga Serebriiskaya, Carole Marais et Alan Ball, puis chanter en concerts (Cathédrale de Bayeux, Eglise de Luc-sur-mer) un des sommets de la musique sacrée : le Requiem de Verdi. Instrumentistes, vous retrouverez les académies de cordes (violon, alto, violoncelle et musique de chambre) avec le Quatuor Ludwig, de piano avec Maria Masycheva et Georgy Gromov, de guitare avec Gabriel Bianco, d’ensemble de cuivres avec Michel Barré et Pascal Gonzales du Quintette Magnifica. Une douzaine de concerts marqueront le 10ème anniversaire du Festival, avec, parmi nos invités, le violoniste japonais Tatsuki Narita, l'Orchestre Philharmonique de Lipetsk et le Chœur d'Oriel.

 

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire à l’académie de votre choix.


24/11/2016 Notre 10ème anniversaire avec Verdi en juillet 2017
 

C'est avec cet "opéra en robe d'ecclésiastique", comme le chef d'orchestre Hans von Bülow qualifiait le Requiem du grand Giuseppe, que Musique en Côte de Nacre célèbrera son 10ème anniversaire du 14 au 28 juillet 2017. Une messe puissante et expressive, l'un des sommets de la musique sacrée, préparée par nos choristes et le Chœur russe d'Oriel à Douvres la Délivrande sous la direction d'Olga Serebriiskaïa. Deux concerts réuniront solistes, choristes et l'Orchestre de la Ville de Kirov sous la baguette de Carlos Dourthé, le mercredi 26 juillet à la Cathédrale de Bayeux et le jeudi 27 juillet à l'Eglise de Luc-sur-Mer. Une dizaine d'autres soirées-événements sont en préparation avec les villes-partenaires du Festival. Un 10ème anniversaire, ça se fête !


23/11/2016 La preuve par neuf
 

Une fois encore les moments forts n'ont pas manqué en juillet dernier lors des 9èmes Rencontres Européennes de la Paix, qui ont de nouveau réuni quelque 160 choristes et instrumentistes de 12 nationalités pour sept académies et treize concerts. Qu'il s'agisse de la soirée d'ouverture avec les Cosaques de Kouban à la Chapelle Lalique à Douvres, des concerts de l'Orchestre Philharmonique de Wuhan dirigé par Liu Peng à Saint-Aubin et à Courseulles, du récital du tout jeune pianiste Julian Trevelyan à Luc-sur-mer, du duo piano-violon de Lev Maslovski et Galina Serebriskaiia à Arromanches, de la soirée festive et gourmande du Quintette Magnifica à Lantheuil, du concert de Crépon avec Lev Maslovski, Cécile Bolbach, Igor Kiritchenko et Alan Ball, ou du trépidant Huit mains pour deux pianos à Creully, le public fut au rendez-vous de ces moments de grâce. Etincelants furent enfin les deux derniers concerts, à Douvres et à Courseulles, qui permirent d'entendre les deux œuvres travaillées pendant le festival : la vibrante Cantate Moscou de Tchaïkovski dirigée par Olga Serebriskaiia, et la somptueuse Messe en mi bémol majeur de Schubert dirigée par Carlos Dourthé. Que tous les interprètes magnifiques dont nous avons la chance d'être entourés, mais aussi nos stagiaires et nos fidèles partenaires, soient chaleureusement remerciés. En attendant juillet 2017 !


09/06/2016 Le flyer programme de juillet est en ligne…
 

Depuis avril, notre site vous permettait déjà de découvrir le calendrier de nos concerts de juillet. Voici maintenant notre flyer programme, diffusé à quelque 30 000 exemplaires.

Vous pouvez le consulter à loisir en vous rendant à l'onglet Concerts. Vous saurez tout (ou presque, car il y aura des surprises…) des treize soirées  qui, du 15 au 27 juillet, vous permettront d'entendre, dans neuf villes de la Côte de Nacre, des musiciens venus de la terre entière, de Chine, tel le prestigieux Orchestre Philharmonique de Wuhan, de Russie, de Géorgie, d'Ukraine, des Etats-Unis, de Roumanie, d'Allemagne, de Grande-Bretagne, etc.

Pour tout savoir sur nos concerts, télécharger le flyer.


 

 

PLUS QU'UN FESTIVAL…

Un Festival qui rassemble. Chaque année, pendant la deuxième quinzaine de juillet, les Rencontres Européennes de la Paix réunissent quelque 160 musiciens d'une douzaine de nationalités venus participer à sept académies : chœur, violon, alto, violoncelle, piano, guitare, ensemble de cuivres. Sans oublier les plus jeunes, avec un atelier d’éveil musical et une académie Jeunes Cordes pour les virtuoses en herbe.
Chaque soir, une des dix villes-partenaires du Festival accueille l'un des douze concerts de la saison, au fil d'une programmation très éclectique.

 

Un Festival qui découvre. Aller à la rencontre de jeunes musiciens prometteurs, dans les concours, les concerts, les master-classes, est un des tropismes majeurs de Musique en Côte de Nacre. Notre 10ème anniversaire, en juillet, n'échappera pas à la règle avec la découverte de nos invités d'honneur, l'Orchestre Philharmonique de Lipetsk et le Chœur Lik, tous deux venus de Russie, mais avec aussi le jeune violoniste japonais Tatsuki Narita,  lauréat des Concours Long Thibaud et Reine Elisabeth, qui avait fait vibrer notre public en juillet 2011. Nul doute que son jeu toujours plus étincelant et inspiré survoltera de nouveau le public de la Chapelle Lalique, à Douvres la Délivrande, pour notre concert d'ouverture le 15 juillet prochain.

Un Festival qui a du sens.
L’Europe, une meilleure connaissance mutuelle entre les peuples qui la composent grâce à ces deux semaines  de travail musical collectif intense, telle est la démarche des Rencontres Européennes qui, si proches des plages du Débarquement de juin 1944, prétendent porter des valeurs de paix et d’harmonie constructive, bien au-delà d’un simple festival de musique de plus.