Ce festival veut être, par ses académies à Douvres-la-Délivrande, ses rendez-vous à Courseulles-sur-Mer depuis sa création en 2008 et ses concerts dans dix villes du Calvados, une occasion de rencontres et d’échanges entre musiciens de tous horizons, choristes et instrumentistes, amateurs et professionnels, français et étrangers, ainsi qu’une contribution stimulante au rayonnement culturel, touristique et économique de son territoire.

Prenez notes...


19/02/2024 Requiem pour un festival
 

Verdi et son imposant Requiem ne retrouveront pas la côte normande en juillet prochain. Nous avions choisi de le mettre au programme de l’académie de chœur de notre 17ème festival afin de célébrer avec faste le 80ème anniversaire du Débarquement, avec de nouveau la 9ème Symphonie de Beethoven, comme nous l’avions fait en 2014 et en 2019. Mais les chiffres, et derrière eux la surenchère de certains de nos fournisseurs, en ont décidé autrement. Nous devons donc nous résoudre, le cœur en berne, à mettre fin à Musique en Côte de Nacre, après seize années de développement et de multiples succès.

Depuis 2008, nous avons mis avec passion quarante ans d’expérience, de savoir-faire, de relations dans le milieu musical, mais aussi enrôlé notre famille et nombre de nos amis au service de ce festival qui aura réuni au total plus de 2000 participants, organisé 200 manifestations, rempli des églises (quatre fois la cathédrale de Bayeux), tissé des liens de confiance avec des associations, deux Communautés de Communes, une dizaine de villes du Calvados - et avec leurs élus. 

Notre ouverture à l’international nous a conduits à inviter des musiciens des quatre coins du globe, solistes, chœurs, orchestres. Nous avons mis au point et négocié pour cela des partenariats, des montages souvent complexes, afin de faire le maximum avec peu. Mais le moment est arrivé où cela ne suffisait plus. L’acharnement serait irresponsable et dangereux.

Nous tenons à remercier très chaleureusement tous ceux, stagiaires, musiciens, élus, partenaires, français et étrangers, qui nous ont aidés à porter ce festival à un niveau reconnu et apprécié de tous, comme de multiples témoignages, souvent émouvants, le confirment. Nous ne les oublierons pas.


03/01/2024 Bonne année !
 

En attendant de vous dévoiler très prochainement  le programme de notre 17ème Musique en Côte de Nacre, nous vous adressons nos meilleurs voeux pour vous-même et votre famille. Que cette année 2024 vous soit douce, faste et heureuse, et vous fasse vite oublier la et les précédentes.


18/11/2023 Notre festival participe aux JO…à sa manière
 

Pas de malentendu, vous ne verrez pas les organisateurs de Musique en Côte de Nacre participer à l’une des épreuves des Jeux Olympiques qui auront lieu l’été prochain en France. Nos glorieuses performances sportives sont derrière nous… Mais cet événement mondial fera tout de même partie de notre 17ème festival. Comment ? Tout simplement parce que nous devons modifier légèrement nos dates habituelles pour tenir compte de la soirée d’ouverture des Jeux qui aura lieu le 26 juillet. Cette soirée est traditionnellement celle du premier concert de la grande œuvre pour chœur et orchestre montée par notre académie de chœur sous la direction de Carlos Dourthé. Mais, ce soir-là, il est à parier qu’une partie au moins de notre public sera devant son téléviseur pour assister à cette inauguration en général spectaculaire. Alors, évitons toute concurrence déloyale aux JO et modifions nos dates.

Notre 17ème festival aura donc lieu du mardi 16 (arrivée en Normandie) au lundi 29 juillet (départ), l’académie de choeur à partir du 17 juillet et les deux concerts de clôture les 27 et 28 juillet.


29/07/2023 Le triomphe de Händel
 

Il fallait s’y attendre. Depuis des semaines déjà les réservations battaient leur plein et les derniers jours avant les concerts, la boite vocale et le site du festival étaient pris d’assaut. Les deux concerts, à Luc sur mer le 26 juillet et à Courseulles le 27, furent donc deux triomphes. Comment s’en étonner ? Le Messie, composé par Händel en trois semaines, est un des plus célèbres « tubes » de la musique sacrée et les interprètes réunis par Musique en Côte de Nacre (voir onglet Concerts) promettaient des concerts exceptionnels. Ce fut le cas. L’enthousiasme et l’émotion furent à leur comble lorsque, dans une église de Courseulles plus bondée que jamais, les solistes rejoignirent le chœur pour chanter en bis le célèbre Alléluia. Un souvenir inoubliable pour les choristes qui préparaient d’arrache-pied cette œuvre depuis le 15 juillet, pour le Chœur italien FilHarmonia, notre invité 2023, ainsi que pour l’Orchestre estonien Glasperlenspiel Sinfonietta, sous la direction de Carlos Dourthé.

Voici donc ci-dessous l’Alleluia du Messie, chanté en bis le 27 juillet 2023 dans l’église de Courseulles.


26/07/2023 La Fête du festival de retour en fanfare
 

La tradition n’avait pu être respectée depuis 2019. Ce fut donc un bonheur de retrouver cette soirée tonique, chaleureuse, festive, offerte à notre public par Musique en Côte de Nacre et ses musiciens. Nous eûmes la chance d’entendre successivement les jeunes instrumentistes de l’académie d’ensemble de cuivres du festival que dirigent Bastien de Beaufond et Benoit Coutris, le pianiste Alan Ball, le jeune ténor Meja Rakoto (superbe les jours suivants dans Le Messie de Händel), la violoncelliste Elisabeth Beaussier, le ténor Sébastien Obrecht accompagné par le pianiste Rémi Français, l’orchestre Les Virtuoses d’Estonie (Glasperlenspiel Sinfonietta) et le Chœur italien FilHarmonia. Deux heures non-stop de musiques variées, très applaudies, dans la salle des fêtes de Douvres la Délivrande comble, comme au bon vieux temps.


25/07/2023 Trio Notturno : une première réussie
 

Programmer un concert dans un lieu nouveau est toujours un pari. Le faire avec un maire supporter de longue date de Musique en Côte de Nacre reste tout de même un pari, mais à deux, et avec l’appui d’une équipe motivée.
En entrant dans la belle église de Bény-sur-Mer le 24 juillet dernier, nous sûmes tout de suite que le pari était réussi. Le public était là. Certes l’église n’était pas comble, mais les très nombreux spectateurs témoignaient des efforts déployés par la municipalité de Bény-sur-Mer pour les attirer. A partir de là, les conditions étaient réunies pour la réussite du concert du Trio Notturno. Il est vrai que la violoncelliste Elisabeth Beaussier, le violoniste Vadim Tchiijik et le pianiste Alan Ball, tous trois chambristes renommés, avaient préparé un somptueux programme, allant de Beethoven à Piazzolla en passant par Chostakovitch et Schubert. Le public l’a bien compris qui leur a réservé des applaudissements dont l’intensité méritait bien un bis. Une première réussie qui ouvre la voie à une église archicomble en 2024.


24/07/2023 Quintette Tromba Camerata : une pépite de bien-être
 

Les cinq trompettistes de Tromba Camerata ont fait un excellent choix, celui d’enrichir leur talent d’une forte dose d’humour. Ils pourraient se contenter d’être des musiciens virtuoses, tous membres de grands orchestres et professeurs de conservatoires. Mais ils ont voulu apporter plus à leurs publics, en faisant de leurs concerts des moments de détente, de bien-être, où le rire occupe une place de choix. Ils ont donc concocté des gags articulés autour de trouvailles techniques astucieuses, qui provoquent non seulement l’hilarité des spectateurs, mais aussi leur surprise et leur admiration. Il suffisait de voir les visages réjouis à la sortie du concert du 23 juillet dans l’église d’Arromanches pour être convaincu que tous venaient de passer deux heures heureuses et roboratives. Mais il y a plus encore, car la douzaine de très jeunes instrumentistes étudiants de l’académie de cuivres de Musique en Côte de Nacre, qui ont participé au final de ce concert, ont montré que Tromba Camerata travaillait aussi, avec notre festival, à la formation des générations futures de musiciens talentueux.
 


23/07/2023 Quatuor Elysée : que demander de plus ?
 

Un festival est fait, pensons-nous, pour enchainer les moments d’exception. C’est ce que nous nous efforçons de faire avec Musique en Côte de Nacre depuis 2008. Et notre unique mais incomparable rémunération est d’y parvenir assez souvent, si l’on en croit nos publics. Ce fut de nouveau le cas le 22 juillet dans la si belle église de Bernières-sur-Mer, avec le concert du Quatuor Elysée. Beethoven (Quatuor n°1), Rachmaninov (Quatuor n°1) et Dvorak, avec son fameux Quatuor américain, ont vécu un nouveau sommet de leur longue vie sous les doigts de ces quatre artistes de l’est de l’Europe, si malmené depuis tant de mois. Le public ne s’y est pas trompé qui leur a réservé une longue ovation. L’émotion fut à son comble lorsque, en guise de bis chargé de sens, ils nous offrirent une dernière pièce, Melody, extraite d'un musique de film écrite en 1982 par le compositeur ukrainien Myroslav Skoryk. La voici.
  


21/07/2023 Les Virtuoses d’Estonie : le feu sous la glace
 

Qui a dit que l’Estonie était un pays froid, coincé entre la Lettonie et la Russie ? Impossible de le croire en assistant aux deux concerts du Glasperlenspiel Sinfonietta le 19 juillet à l’église Saint-Rémi de Douvres la Délivrande et le 20 juillet à l’église de Lantheuil. Car cet ensemble de seize cordes invité pour la troisième fois par Musique en Côte de Nacre a frappé ses publics par son énergie, son dynamisme, sa fougue même.
Dès les premières mesures du captivant Concerto pour orchestre de chambre de Jan Rääts, le style était campé, enlevé, nerveux, puissant. Le concerto en la mineur de Bach n’allait pas rompre avec ce brio sous les doigts de l’étonnant violoniste (et chef) Andres Mustonen, qui chorégraphiait littéralement cette page célèbre du Cantor de Leipzig, tout comme La Folia de Vivaldi, dont les multiples variations laissaient imaginer belles dames et beaux messieurs dansant élégamment dans quelque palais d’autrefois.


19/07/2023 Chœur FilHarmonia : l’opéra italien à l’honneur
 

Quel plaisir d’entendre le Chœur italien FilHarmonia chanter, sous la direction de Giiulio Magnanini, quelques-unes des grandes pages d’opéras le 17 juillet à Courseulles et le 18 à Saint-Aubin. Le public ne s’y était pas trompé qui était venu nombreux assister à ces deux concerts où l’envie de chanter avec nos amis transalpins titillait les cordes vocales des amateurs d’opéra. Rossini, Verdi, Puccini étaient naturellement au rendez-vous. Mais les choristes venus de Sanremo pour représenter l’Italie, notre invité d’honneur 2023, nous offrirent aussi un florilège d’airs populaires, dont le planétaire O sole mio qui fit vibrer plus d’un cœur. Nous retrouverons le Chœur FilHarmonia aux côtés des choristes du festival lors des concerts du monumental Messie de Händel le 26 juillet à Luc-sur-Mer et le 27 juillet à l’église de Courseulles. 


17/07/2023 Hyuk Lee, un pianiste phénomène
 

Ce ne sont pas simplement deux récitals exceptionnels (et à guichets fermés) que le jeune pianiste coréen Hyuk Lee a offerts au public de notre 16ème festival les 15 et 16 juillet. Ce furent des moments de grâce. Avec un superbe programme Rachmaninov Chopin, le Grand Prix du Concours Long Thibaud de novembre dernier a conquis le public qui se pressait à la Chapelle Lalique, puis à l’église de Crépon le lendemain. Une virtuosité impressionnante, mais surtout un toucher, un son, une musicalité et une maturité rarement réunis chez un artiste de 23 ans ont survolté les spectateurs qui n’ont pas hésité à lui offrir des standing ovations enthousiastes.


14/07/2023 Notre festival, une cure de rajeunissement !
 

Ce ne sont pas seulement deux semaines intenses de musique que nos quelque 160 participants vivent pendant cette deuxième quinzaine de juillet. C’est une véritable cure de rajeunissement. Nous sommes en effet revenus cet été quatre ans en arrière, quand, jusqu’en 2019, nous déployions les 7 académies qui sont le cœur de Musique en Côte de Nacre et les 13 concerts qui en sont la partie la plus visible dans nos neuf villes partenaires de la Côte et de Bessin. Ça fait du bien de rajeunir ainsi, en musique, avec des artistes magnifiques qui, de l’étincelant pianiste coréen Hyuk Lee au Chœur italien Filharmonia en passant par l’orchestre estonien Glasperlenspiel Sinfonietta, le Quatuor Elysée, le Trio Notturno et le Quintette de trompettes Tromba Camerata nous propulsent vers les sommets du bonheur musical. Des sommets où l’air est vivifiant, enrichissant, décapant. Peut-être serons-nous un jour remboursés par la Sécurité Sociale…


31/05/2023 Pour Le Messie de Händel, des solistes de rêve
 

Ils seront quatre, comme les Trois Mousquetaires. Quatre solistes magnifiques pour chanter une œuvre exceptionnelle, véritable trésor du patrimoine artistique mondial. Nous avons déjà eu le plaisir d’entendre la soprano Hélène Le Corre en 2018 dans La Création de Haydn, puis la mezzo Gäelle Mallada dans Elias de Mendelssohn en 2019. En juillet, nous accueillerons pour la première fois deux nouveaux venus : le tout jeune ténor Meja Rakoto à la veille de son entrée au Conservatoire de Paris, et le baryton polonais Jaroslaw Kitala, excellent dans une Passion selon Saint-Jean de Bach en mars à Bordeaux. Savourons bien la chance de notre festival de pouvoir inviter de nouveau des artistes de cette envergure.


25/05/2023 Découvrez les concerts de notre 16ème anniversaire
 

Le programme de la 16ème édition de Musique en Côte de Nacre est en ligne. Vous pouvez donc dès à présent, en cliquant sur le flyer ci-contre, découvrir le calendrier des concerts que nous avons préparés pour vous du 15 au 27 juillet et composer avec délices le menu musical de votre mois de juillet. Comme chaque année depuis 2008, Musique en Côte de Nacre vous propose un concert chaque soir dans une des neuf villes partenaires des Rencontres Internationales de la Paix. De grands plaisirs en perspective que vous pouvez commencer à savourer.

Vous pouvez dès maintenant réserver vos places par téléphone (06 64 66 58 25) ou en utilisant le formulaire de la page contact

La vente des places à l'Hyper U de Douvres la Délivrande sera ouverte à partir du mardi 20 juin.


19/05/2023 Plus que quatre places dans le chœur du festival
 

Ils sont déjà 48 choristes issus d’un peu partout à se plonger dans la partition du magnifique Messie de Händel qu’ils travailleront ensemble à partir du 15 juillet, avec le chœur italien Coro FilHarmonia, sous la direction experte du chef de chœur québécois Martin Robidoux et les doigts de la pianiste, québécoise elle aussi, Julie Pinsonneault. Un chœur dont les pupitres de dames sont joliment équilibrés, riche d’une copieuse brochette de ténors, mais auquel quelques basses de plus ne feraient pas de mal. Impossible de rater une telle œuvre. Qu’on se le dise !


 

 

 

Cliquez ici pour ouvrir et télécharger le programme

TROIS FESTIVALS EN UN

Un Festival qui rassemble. Chaque année, du 14 au 28 juillet, Les Rencontres Internationales de la Paix réunissent quelque 150 musiciens d'une dizaine de nationalités venus participer à sept académies : chœur, violon, alto, violoncelle, piano, chant, ensemble de cuivres. Sans oublier les plus jeunes, avec un atelier d’éveil musical et une académie Jeunes Cordes pour les virtuoses en herbe.
Chaque soir, une des neuf villes-partenaires accueille l'une des treize manifestations de la saison, au fil d'une programmation très éclectique. 
Mais Musique en Côte de Nacre ne rassemble pas que des musiciens. Nous cherchons toujours à faire avancer nos projets avec des acteurs locaux : associations (Ecole de musique de la Communauté de communes Cœur de Nacre, Adaj, Arromanches loisirs culture, etc.), collectivités territoriales (Communautés de communes, villes), entreprises (magasin Hyper U, etc).

Un Festival qui découvre. Aller à la rencontre de jeunes musiciens prometteurs, dans les concours internationaux, les concerts est un des tropismes majeurs de Musique en Côte de Nacre. Chaque été le confirme avec la découverte d'orchestres, de chœurs, de solistes, parmi lesquels le pays invité d'honneur et l'ensemble qui le représente occupent une place de choix, tels, pour ne citer que les plus récents, l'Orchestre russe de Lipetsk en 2017 et 2019, l'Orchestre estonien Glasperlenspiel Sinfonietta en 2018, 2022 et de nouveau en 2023, le Chœur coréen Capella (2019 et 2022) et en juillet 2023 le Chœur italien FilHarmonia. Avec aussi, chaque été, un des lauréats du Concours Long Thibaud, dont nous sommes partenaire depuis tant d'années. Nous recevrons en juillet le tout jeune pianiste coréen Hyuk Lee, révélation du Concours de novembre 2022 et le jeune ténor malgache Meja Rakoto, reçu à l'unanimité au Conservatoire de Paris, qu'il intégrera en septembre.


Un Festival qui a du sens. L’Europe, une meilleure connaissance mutuelle entre les peuples qui la composent grâce à ces deux semaines de travail musical collectif intense, telle est la démarche des Rencontres qui, si proches des plages du Débarquement, veulent porter des valeurs de paix, de liberté et d’harmonie, bien au-delà d’un simple festival de musique de plus.

 

Cliquez ici pour ouvrir et télécharger le programme