Les prochaines Rencontres Internationales de la Paix auront lieu du 14 au 28 juillet 2022,
en hommage à Mère Françoise de Reviers (1923-2021), à qui nous devons tant

Ce festival veut être, par ses académies à Douvres-la-Délivrande, ses rendez-vous à Courseulles-sur-Mer depuis sa création en 2008 et ses concerts dans dix villes du Calvados, une occasion de rencontres et d’échanges entre musiciens de tous horizons, choristes et instrumentistes, amateurs et professionnels, français et étrangers, ainsi qu’une contribution stimulante au rayonnement culturel, touristique et économique de son territoire.

Prenez notes...


03/01/2022 Bonne année 2022...pour notre 15ème anniversaire en juillet !
 

C’est plus que jamais avec nos meilleurs vœux pour vous et vos familles que nous nous apprêtons à vous adresser, Chers Amis de Musique en Côte de Nacre, le programme de nos académies de juillet prochain. Choriste, vous pourrez travailler avec Carlos Dourthé et l'excellent chef de chœur et claveciniste Martin Robidoux, qui nous vient du Québec, puis chanter en concerts cette œuvre magnifique qu'est le Stabat Mater de Dvorak. Instrumentiste, vous retrouverez les académies de cordes (violon, alto, violoncelle et musique de chambre) avec le Quatuor Ludwig, de piano avec Alan Ball, l'académie d’Ensemble de cuivres avec Bastien de Beaufond et Benoit Coutris, ou vous pourrez vous inscrire à la master-class de chant toujours dirigée par Hélène Le Corre et Sébastien Obrecht. 

Quatorze concert et animations marqueront cette 15ème édition, avec le violoniste Tatsuki Narita, qui interprètera notamment le concerto de Beethoven et le 4ème de Paganini, le pianiste Keigo Mukawa qui l'accompagnera en récital, le retour de l'excellent l'Orchestre estonien Glasperlenspiel Sinfonietta et du magnifique Chœur coréen A Cappella. De nouveaux moments forts en perspective.


30/11/2021 Mère Françoise de Reviers : inoubliable, irremplaçable
 

Le décès de Mère de Reviers le 20 octobre dernier, à moins d'un mois de ses 98 ans, a été pour notre famille et notre festival une perte immense et irremplaçable. La perte d'une amie depuis douze ans, qui aura marqué notre vie, d'un membre de notre famille comme elle aimait à le dire, avec une profonde affection mutuelle. La perte aussi d'un soutien indéfectible de Musique en Côte de Nacre, véritable militante de notre festival, qui répondait non seulement à sa passion et à sa connaissance de la musique, mais également à son attachement viscéral pour ce qui faisait sens. La perte enfin et plus encore d'une personnalité d'exception, dont la stature intellectuelle et morale se doublait d'une générosité et d'un sens de l'autre toujours en éveil. Nous la voulions immortelle. Elle était seulement éternelle, au plus profond de nous tous.

 

Mère Françoise de Reviers


27/11/2021 Tromba Camerata : l'humour en plus
 

Ils pourraient se borner à offrir de passionnants concerts, comme tant d'autres. Les cinq jeunes trompettistes de Tromba Camerata ne sont-ils pas issus de conservatoires réputés et membres d'orchestres symphoniques de haut vol ? Mais ils ont choisi d'aller plus loin et d'opposer un démenti cinglant à ceux qui jugent encore la musique classique par trop solennelle, empesée, surannée et, pour tout dire, ennuyeuse. Leur recette ? Ajouter à leur talent de virtuoses un humour et des gags qui font mouche. Le public ne s'y est pas trompé qui leur a réservé un franc succès le 25 juillet à Creully et le 26 à Saint-Aubin. Et quand les 14 jeunes élèves de l'académie d'ensemble de cuivres qu'ils dirigent pour Musique en Côte de Nacre les ont rejoints pour le final, ce fut une véritable ovation qui salua professeurs d'aujourd'hui et musiciens de demain.


26/11/2021 Quatuor Ludwig : quels veinards ces compositeurs !
 

Il y a des compositeurs qui ont de la chance. Beethoven, Haydn, Schubert, Schumann et Debussy ont été de ceux-là le 21 juillet dans la magnifique église de Bernières-sur-Mer et le lendemain dans celle d'Arromanches-les-Bains. Car les Ludwig ne sont pas seulement de somptueux musiciens, familiers des grandes scènes de la planète depuis plus de trente ans, riches d'une discographie impressionnante, ce sont des orfèvres, qui cisèlent, sculptent, façonnent les œuvres qu'ils recréent ensemble. La chance en juillet dernier, pour ce Musique en Côte de Nacre corseté par les circonstances sanitaires, fut évidemment aussi celle du public de ces deux concerts exceptionnels, visiblement captivé, mais également celle des élèves de l'académie de cordes que les Ludwig dirigent chaque année en juillet pour notre festival.


25/07/2021 Kouban : ces Cosaques ont vraiment un don
 

Décidément, les cinq chanteurs et instrumentistes du groupe vocal Kouban que dirige Andréi Kikena ont le don de faire vibrer les foules. Ils l'ont confirmé mercredi soir à Luc-sur-mer et jeudi à Courseulles. Après une première partie un peu austère mais tellement prenante consacrée à des chants de la liturgie orthodoxe, ils ont conquis le public par leurs qualités vocales et musicales, mais plus encore par leur chaleureuse vitalité, leur faconde, leur humanité, leur humour, en enchainant les mélodies populaires russes et ukrainiennes. Le public ne s'y est pas trompé qui n'a pas tardé à chanter avec eux. Nicolaï Kedroff, virtuose de la balalaïka, a déchainé l'enthousiasme. Deux heures heureuses, chargées d'ondes positives, ça n'a pas de prix en ces temps de craintes et de contraintes. Aucun doute, les concerts de Kouban mériteraient d'être remboursés par le Sécurité sociale.


21/07/2021 Keigo Mukawa : deux récitals inoubliables
 

S'il est des artistes qui ont le don de conquérir d'emblée le public et de le conduire au paroxysme de l'enthousiasme,  il faudra désormais se souvenir que le pianiste Keigo Mukawa fait partie de cette élite-là. Le jeune Japonais nous a offert, le 19 et le 20 juillet, deux récitals inoubliables. La virtuosité est une chose et elle était spectaculaire sous les doigts de Keigo. Mais la musique et tout ce qu'elle recèle de couleurs, de toucher, de sensibilité, de sens des œuvres et des styles, en est une autre, parfois quelque peu sacrifiée à la première. Keigo Mukawa réunit toutes ces qualités et c'est sans doute ce qui avait convaincu les jurys des Concours Long Thibaud en 2019 et Reine Elisabeth en juin dernier, dont il est lauréat. Que ce soit à la Chapelle Lalique à Douvres la Délivrande, ou à l'église de Crépon, le public ne lui a laissé aucune chance de clore ses récitals sans de généreux bis, après pourtant un programme marathonien réunissant Beethoven, Chopin, Ravel et un Rachmaninov époustouflant (voir onglet Concerts). Un démarrage rêvé pour notre 14ème festival.


01/07/2021 Notre festival redémarre le 19 juillet !
 

Pas question d'attendre un an de plus ! Musique en Côte de Nacre est de retour en juillet après une année où nos musiciens, nos partenaires et notre public nous ont cruellement manqué. Certes, il a fallu tempérer notre impatience et bâtir un festival encore très sage par rapport aux années passées (et aux années futures !). Mais nous serons là et bien là du 19 au 28 juillet, avec six académies d'instruments (piano, violon, alto, violoncelle, ensemble de cuivres) et de chant soliste, ainsi que huit concerts (du 19 au 27 juillet).

Nous vibrons déjà à l'idée d'accueillir, soir après soir, le jeune pianiste japonais Keigo Mukawa, auréolé des succès qu'il vient de remporter dans deux prestigieux concours internationaux, les somptueuses voix des Cosaques de Kouban, le magnifique Quatuor Ludwig et l'ensemble de trompettes Tromba Camerata dans un spectacle aussi jubilatoire que virtuose.

Vous pouvez dès maintenant réserver vos places :

- au magasin Hyper U de Douvres la Délivrande

- auprès des offices de tourisme des villes de concerts

- par téléphone : 06 64 66 58 25

- par courriel : musi.nacre@laposte.net

A partir de la fin de cette semaine, vus trouverez informations et programmes détaillés sur le site internet du festival : musiquecotedenacre.com

Nous vous attendons du 19 au 28 juillet pour retrouver ensemble les saveurs et les joies de la musique vivante.

 

 


03/05/2021 David Jackson : un homme de chœur
 

Notre festival a de la chance. Nous étions très tristes de devoir renoncer à retrouver cet été notre ami Dmitry Kovalenko, chef de chœur plébiscité par tous, mais retenu en Russie. Et voilà que le hasard des rencontres nous a fait découvrir un musicien britannique chez qui le talent et l'expérience le disputent à un sens pédagogique reconnu, avec aussi cette humanité à laquelle nous sommes profondément attachés. Pianiste, chef de chœur, chef de chant, notamment pour le Chœur de l'Orchestre de Paris et le Chœur d'enfants de l'Opéra de Paris, c'est ce spécialiste des voix et de la direction chorale qui préparera les chœurs du Stabat Mater de Dvorak en juillet.

Vous retrouverez la biographie complète de David Jackson à l'onglet Académie de Chœur.


02/05/2021 Ecoutons nos artistes ! Carlos Dourthé : le talent et l'humanité
 

Le Chili a fait un beau cadeau à la France en nous donnant bien plus qu'un musicien de haute stature, un homme de qualité. Violoncelle solo de l'Orchestre National de France (ONF), assistant de Kurt Masur à l'ONF, fondateur du Quatuor Ysaïe et, depuis 2008, également directeur du chœur et de l'orchestre des Universités de Paris  (Ocup), Carlos Dourthé est passé de l'archet à la baguette avec le même charisme. C'est une chance pour Musique en Côte de Nacre de le retrouver chaque été à la tête de note académie de chœur. En attendant de travailler enfin avec lui en juillet le magnifique Stabat Mater de Dvorak, voici une vidéo de son interprétation du concerto de Chostakovitch avec l'ONF placé sous la direction de Charles Dutoit.


01/05/2021 Ecoutons nos artistes - Rendons à... Bizet !
 

Nous aurions pu en faire un quizz, un jeu "Cherchez l'erreur" pour masquer notre maladresse… Mais nous ne mangeons pas de ces double croches là nous ! Avouons donc la vérité : c'est une erreur de manipulation regrettable qui nous a fait attribuer à Puccini l'air fameux "La fleur que tu m'avais jetée…" dans la vidéo de Patrick Garayt de notre série Ecoutons nos artistes publiée le 21 juin 2020. Heureusement, comme vous tous, une de nos amies choristes a débusqué la faute et restitué à Bizet l'air fameux de Don Jose dans Carmen. Plutôt ballot de la part des organisateurs d'un festival de musique ! Pas de quoi nous jeter des fleurs... Toutes nos excuses à Georges Bizet, à Patrick Garayt et à vous tous.


21/01/2021 Our application form in English
 

Our English speaking friends will find on this website our application form in English, at S'inscrire. From now on, you can apply in English to one of the 2021 seven academies and, at any time, you can ask for information in English. Guess in what language we will reply ? In English of course. Caring, isn't ? That's the way we are. Jump to the tag S'inscrire and you will know eveything.


07/01/2021 Académies 2021 : les inscriptions sont ouvertes
 

Le voilà, il est sorti le dépliant d'inscription aux académies de juillet prochain que nous attendons toutes et tous avec impatience. Que vous soyez choriste, pianiste, violoniste, altiste, violoncelliste, trompettiste, corniste, tromboniste, tubiste, ou chanteurs, il vous permet d'ores et déjà de vous inscrire à l'une des 7 académies qui auront lieu à Douvres la Délivrande, sur notre magnifique côte normande, entre le 14 et le 28 juillet, dans le cadre du 14ème Musique en Côte de Nacre. 

N'hésitez pas à nous joindre pour de plus amples informations.

Rendez-vous à l'onglet Inscriptions et vous saurez tout.

 


02/01/2021 Bonne année 2021...avec nous en juillet !
 

C’est, plus que jamais, avec nos meilleurs vœux pour vous et vos familles que nous vous adressons, Chers Amis de Musique en Côte de Nacre, le programme de nos académies de juillet prochain que nous attendons toutes et tous avec impatience. Choriste, vous pourrez travailler, avec Carlos Dourthé, Dmitry Kovalenko  et Alan Ball, puis chanter en concerts une

nouvelle  œuvre magnifique, le Stabat Mater de Dvorak. Instrumentiste, vous retrouverez les académies de cordes (violon, alto, violoncelle et musique de chambre) avec le Quatuor Ludwig, de piano avec la chance d'accueillir un nouveau venu, le pianiste américain Brian Ganz, l'académie d’Ensemble de cuivres avec Bastien de Beaufond et Benoit Coutris, ou bien vous inscrire à notre master-class de chant pour travailler avec Hélène Le Corre et Sébastien Obrecht. 

Quatorze concert et animations marqueront cette 14ème édition, dont deux soirées exceptionnelles avec le violoniste Tatsuki Narita, qui interprètera le concerto de Beethoven et le 4ème de Paganini. De nouveaux moments forts en perspective.

 


20/12/2020 Ecoutons nos artistes ! Nous retrouvons la soprano Alessandra Rizzello
 

Nous poursuivons notre série d'interventions musicales des artistes de Musique en Côte de Nacre avec Alessandra Rizzello. Soprano au Chœur de Radio France, Alessandra a obtenu ses diplômes de piano et de chant en Italie, puis elle a participé aux concerts et aux productions d'opéras de la Scala et du Théâtre Strehler à Milan. Elle poursuit depuis lors une carrière de soliste, en récital et en concert, avec un vaste répertoire de musique sacrée et baroque, ainsi que d'opéra. Elle reviendra en Normandie en juillet où elle chantera, pour Musique en Côte de Nacre, le Stabat Mater de Dvoràk sous la direction de Carlos Dourthé.

 


17/12/2020 Véronique Benquet : notre festival en deuil
 

Avec le décès brutal, sidérant, de Véronique Benquet, le 13 novembre dernier, nous ne perdons pas seulement une de nos fidèles et excellentes choristes, mais aussi une personnalité profondément attachante. Enseignante à Sarcelles où elle avait grandi, souriante, chaleureuse, généreuse, Véronique était d'une curiosité insatiable, écumant concerts, théâtres et musées. Retraitée depuis deux ans, elle avait choisi d'habiter tout près de la Philharmonie, afin d'y aller le plus souvent possible. Passionnée de chant choral, très attachée à ses origines normandes (Port-Bail), elle l'était aussi à notre festival auquel elle se préparait à participer de nouveau en juillet prochain. Il est peu de dire que Véronique va nous manquer et que nous partageons la peine de sa famille et de ses amis auxquels nous présentons nos plus sincères condoléances.


 

 

 

TROIS FESTIVALS EN UN

Un Festival qui rassemble. Chaque année, du 14 au 28 juillet, Les Rencontres Européennes de la Paix réunissent plus de 160 musiciens d'une douzaine de nationalités venus participer à sept académies : chœur, violon, alto, violoncelle, piano, chant, ensemble de cuivres. Sans oublier les plus jeunes, avec un atelier d’éveil musical et une académie Jeunes Cordes pour les virtuoses en herbe.
Chaque soir, une des dix villes-partenaires accueille l'une des quatorze manifestations de la saison, au fil d'une programmation très éclectique. 
Mais Musique en Côte de Nacre ne rassemble pas que des musiciens. Nous cherchons toujours à faire avancer nos projets avec des acteurs locaux : associations (Adaj, Arromanches loisirs culture, etc.), collectivités territoriales (Communautés de communes, villes), entreprises, etc.

Un Festival qui découvre. Aller à la rencontre de jeunes musiciens prometteurs, dans les concours, les concerts, les master class, est un des tropismes majeurs de Musique en Côte de Nacre. Chaque été le confirme avec la découverte d'orchestres, de chœurs, de solistes, parmi lesquels le pays invité d'honneur et l'ensemble qui le représente occupent une place de choix, tels, pour ne citer que les plus récents, l'Orchestre russe de Lipetsk en 2017 et 2019, l'Orchestre estonien en 2018, le Chœur russe Lik, avec aussi l'étonnant violoniste japonais Tatsuki Narita en 2011, et, en 2019, la violoniste Mayumi Kanagawa, Grand Prix du Concours Long Thibaud Crespin, dont nous sommes partenaire depuis tant d'années.


Un Festival qui a du sens. L’Europe, une meilleure connaissance mutuelle entre les peuples qui la composent grâce à ces deux semaines  de travail musical collectif intense, telle est la démarche des Rencontres Européennes qui, si proches des plages du Débarquement, veulent porter des valeurs de paix, de liberté et d’harmonie, bien au-delà d’un simple festival de musique de plus.