Festival de musique de la Côte de Nâcre - Photos de l'édition 2014

Le festival 2014 en images

Une tradition désormais bien établie, le concert d'ouverture à la Chapelle Lalique, à Douvres, ici avec le Quatuor Elysée. La magnifique  église de Bernières, nouvelle étape du festival depuis 2014, accueille les pianistes Alan Ball et Simon Ohanian. La guitare se met en quatre, dans la belle acoustique de l'église de Crépon, avec les jeunes virtuoses du Quatuor Eclisses. Que préparent ces choristes normands et russes pour célébrer à leur manière le 70ème anniversaire du Débarquement ? Mais que répètent-ils donc avec ce jeune orchestre venu d'Allemagne, sous la baguette d'Alain Charron ? Allons, cherchez bien ! Cette symphonie célèbre pour chœur et orchestre, emblématique de l'Europe, lui a donné son hymne… Pas moins de 17 nationalités étaient réunies pour chanter, à Bayeux et à Cerisy-la-Forêt, Beethoven et la paix en Europe. Quel succès cette 9ème Symphonie, avec un millier de spectateurs à la Cathédrale de Bayeux et l'Abbaye de Cerisy comble le lendemain ! Montée dans la grande tradition populaire mêlant amateurs et professionnels, cette 9ème Symphonie restera un grand souvenir pour tous. Le Chœur d'Orenbourg a parcouru 4000 km, de l'Oural à la Normandie, pour chanter dans l'Eglise de Saint-Aubin. Pièces sacrées ou airs populaires, le Chœur d'Orenbourg emporte le public par la beauté et l'émotion de ses chants. Rien d'étonnant à la complicité entre nos superbes pianistes russes, Maria Masycheva et Georgy Gromov : ils sont mari et femme. Gabriel Bianco n'est pas seulement un fabuleux guitariste, concertiste et pédagogue ; c'est un des meilleurs de notre temps. Et voilà comme chaque année la Fête du Festival, avec, pour démarrer, un octuor d'altos dirigé par Fabienne Stadelmann. La parité est plus que respectée avec cet ensemble de cuivres venus d'Allemagne pour le  70ème anniversaire du Débarquement. L'Est et l'Ouest font clavier commun sous les doigts de la pianiste russe Galina Serebriiskaïa et de l'Américain  Alan Ball. Le public de la Fête du Festival ne boude pas son plaisir en retrouvant le Chœur d'Orenbourg dirigé par Olga Serebriiskaïa. La Fête du Festival permet aussi aux musiciens de préparer des surprises, comme le font ici Carole Marais et Galina Serebriiskaïa. La Fête du Festival, c'est la soirée de tous nos musiciens - ici Helen Linden, superbe violoncelliste Finlandaise. Au cœur du Festival, des académies, qui rassemblent de jeunes musiciens de tous horizons, tels ces pianistes roumains au talent prometteur. Quand on a vécu, joué et chanté ensemble pendant deux semaines, il faut se dire au revoir, en paroles et en musique, lors du repas final. Il ne reste plus que la générale pour apporter la touche finale aux deux derniers concerts, sous la baguette de Silvio Segantini. L'Eglise Saint-Rémi de Douvres la Délivrande est comble pour entendre chœur et orchestre interpréter Puccini, Britten et Verdi. Le succès est de nouveau au rendez-vous lors concert final du 7ème festival dans l'Eglise de Courseulles.