Festival de musique de la Côte de Nâcre - Photos de l'édition 2015

Le festival 2015 en images

Un récital magistral du pianiste Georgy Gromov ouvrait le 8ème festival dans la lumière de la Chapelle Lalique, à Douvres la Délivrande. Un phénomène la violoniste Hildegarde Fesneau, lauréate à 19 ans du Concours Long-Thibaud 2014, en récital à l'Eglise de Bernières. Complices d'un soir, Hildegarde Fesneau et Eliane Reyes répondent à l'enthousiasme du public de Bernières. Pour son premier concert à Arromanches, le Festival provoquait la rencontre entre Hildegarde Fesneau et l'Ensemble Sequentiae. L'Ensemble Orchestral Sequentiae, en concert à Courseulles, est une toute jeune formation fondée et dirigée par Mathieu Bonnin. La violoniste Hildegarde Fesneau ne fait pas dans la demi-mesure, qu'il s'agisse de son étonnante énergie ou de ses robes ! Une robe rouge pour Mozart, une bleue pour Mendelssohn, et voilà notre jeune virtuose très applaudie par le maire de Courseulles. Un festival, c'est aussi l'occasion d'imaginer des programmes originaux, tel ce concert Huit mains pour deux pianos à l'Eglise de Crépon. C'est une véritable fête du piano qui a réuni à Crépon Maria Masycheva, Georgy Gromov, Alan Ball et une toute jeune Roumaine, Kira Frolu. De  la main gauche aux huit mains, toutes les combinaisons à un ou deux pianos ont été explorées par nos quatre pianistes. Pas facile de trouver sa place à quatre pianistes sur un seul piano, pour ce Galop de Ladignac qui clôturait ce concert jubilatoire. Nos quatre pianistes ont visiblement pris autant de plaisir à ce concert que nous avons pris à le concevoir et le public à l'applaudir ! C'est devenu une tradition, l'Eglise de Saint-Aubin accueille chaque été le chœur étranger invité du festival, ici le Chœur polonais de Poznan. Héritier des célèbres Rossignols de Poznan, le Chœur de Garçons que dirige Jacek Sykulski, est une magnifique chorale d'enfants. Les voix cristallines de ces tout jeunes chanteurs, qui sillonnent la planète ont enthousiasmé le public de Saint-Aubin. Lantheuil et son église offrent au festival un partenariat exemplaire et un écrin idéal pour la musique de  chambre, ici le Quatuor Elysée. Pas un pouce de libre à Luc-sur-Mer pour écouter Olivier Pons, Fabienne Stadelmann, Helen Linden et Alan Ball, interpréter Brahms. La Chapelle de Sainte-Croix-sur-Mer est un pur régal pour l'oreille, surtout lorsque sonne la guitare de Gabriel Bianco. Doubles retrouvailles pour ce concert étincelant, avec Creully et son Eglise et avec nos vieux complices du Quintette Magnifica. La Fête du Festival est, chaque été, l'occasion d'offrir à notre public une soirée chaleureuse à laquelle participent tous nos musiciens. Deux heures durant, les musiciens jouent, chantent ou…font chanter le public, comme Jacek Sykulski et le Chœur de Poznan. Douze jours de travail intense et voilà les choristes et l'orchestre du Festival réunis pour La Passion selon Saint-Jean de Bach. Dernières retouches avant que le public se presse au premier concert de la Saint-Jean de Bach à l'Eglise Saint-Rémi. Une cinquantaine de choristes venus de partout, 30 Polonais de Poznan, le Chœur du Festival rassemble, jeunes et moins jeunes… …Unis, de 7 à 77 ans ou presque, pour chanter le chef d'œuvre de Bach avec passion, sous la direction du chef chilien Carlos Dourthé. Et c'est déjà le concert final de ce 8ème Festival, dans l'Eglise de Courseulles, comme chaque mois de juillet depuis 2008. Au cœur du Festival, les académies de chœur et d'instruments, telle la classe de piano de Maria Masycheva et Georgy Gromov. Quand la Finlandaise Helen Linden n'est pas en concert, elle prodigue à ses élèves les précieux conseils d'une éblouissante interprète. Soliste et chambriste de grand talent, Olivier Pons dirige l'académie de violon et fait travailler de jeunes musiciens de la région. La relève… Fabienne Stadelmann, dont les talents de pédagogue le disputent à ceux de concertiste, anime la classe d'alto du Festival. La classe d'alto attire chaque été une dizaine de jeunes altistes soudés autour de leur professeur. C'est juste après Noël qu'il faut postuler pour être parmi les dix élus qui pourront travailler avec Gabriel Bianco. Les choristes de Musique en Côte de Nacre bénéficient chaque été des conseils de Carole Marais, exceptionnelle orfèvre de la voix. En attendant les jeunes Polonais, les choristes travaillent d'arrache-pied La Saint-Jean de Bach, accompagnés par le pianiste Alan Ball. C'est Bernard Polisset, soliste et chef de chœur, qui préparait en juillet 2015 les chœurs du Festival, aux côtés de Carlos Dourthé. Mission accomplie ! Le sourire du professeur de chant exprime mieux que des mots sa satisfaction du travail réalisé par le chœur.